• lettre de mars-avril 2021

    La lettre du CFE

    À la une :

    Perspectives énergétiques et Covid-19

    Deux études sur l’hydrogène

    La Revue de l’Énergie, 3 ans déjà !

    Lire La lettre du CFE

  • Les tendances économiques en tête des incertitudes énergétiques mondiales

    Le Conseil Mondial de l’Énergie a publié les résultats d’une enquête menée à l’automne dernier auprès de plus de 2 500 experts issus de 108 pays sur les enjeux énergétiques mondiaux.
    Le premier constat est limpide : plus d’incertitude et plus d’importance sur l’ensemble des enjeux par rapport à l’an dernier. Les incertitudes majeures sont sans surprise le contexte économique et, du fait de la numérisation croissante, les menaces cybernétiques. Les enjeux climatiques restent des enjeux majeurs.

    Pour en savoir plus, lire l'étude (en anglais)

  • Le numéro de mars-avril 2021 de La Revue de l’Énergie

    Au sommaire : des tribunes « Les choix politiques pour une vraie neutralité carbone en 2050 », « Le projet de réorganisation d’EDF est-il incontournable ? » et « Essai sur la transition énergétique », des articles : « La géo-énergie, l’oubliée du mix énergétique français ? » et « L’énergie éolienne prend le large » et une enquête « Conséquences et perspectives de la Covid-19 : reprise, diversité et résilience » ; une thèse « Énergies renouvelables et droit international. Analyse du cadre juridique international applicable aux énergies renouvelables » et des « Regards sur l'Inde ».

    Abonnez-vous !

  • La France 5e au classement général du Trilemme de l’énergie 2020

    L’année 2020 marque le 10e anniversaire du Trilemme de l’énergie, le « World Energy Trilemma Index », qui est l’outil d’évaluation des politiques énergétiques développé par le Conseil Mondial de l’Énergie. Pour son anniversaire, le Trilemme a fait l’objet d’améliorations, sur le fond et sur la forme, afin d’accroître sa pertinence et sa lisibilité.
    Le Top 10, qui comprend cette année plus de 10 pays en raison d'ex aequo, est dominé par les pays Européens. Les meilleurs progrès réalisés dans le Trilemme proviennent de pays en développement, situés en bas du classement général.
    Le résumé français de cette étude comprend le profil énergétique de la France et de l'Europe, ainsi que les résultats mondiaux globaux.

    Lire le résumé en français ou l’étude en anglais

  • 100e congrès ASTEE


    100e Congrès de l'ASTEE
    28 au 30 septembre 2021
    Paris

  • Congrès AFG


    Congrès du gaz : « Tracer les voies de la décarbonation »
    30 septembre 2021
    Paris 16